Amarcord: BOLOGNA-TORINO d’il y a de nombreuses années… - 20 janvier

Scritto da  Gen 20, 2017

 

 

PIVATELLI E PASCUTTI TRAVOLGONO IL TORINO RENVERSENT

Le mercredi 7 mars 1956, on jouait à Bologne le match en retard, renvoyé à cause de la neige, le 19 février. Torino et Bologna s’affrontent sur la pelouse du stade communal. Les deux compositions étaient au lendemain de victoires au cours du tour précédent : le Bologna avait gagné 6-1 contre les hôtes du Pro Patria ; le Torino avait gagné 2-0 en déplacement dans le derby avec la Juventus. Tout en étant un match joué pendant un jour ouvrable, vingt-cinq mille personnes étaient venues le voir, même grâce à la température presque printanière. Au lendemain de la ronflante victoire à Milan, côté Internazionale 3-1, on avait même la Fiorentina au grand complet, équipe en tête du classement. À 15.15, quand l’arbitre, Vincenzo Orlandini de Rome, donna le départ au match, on remarqua de graves absences parmi les onze joueurs du Torino. En effet, Grava, Cuscela, Moltrasio, Antoniotti et Sentimenti III étaient restés dans la tribune.

Tout de suite après le coup de sifflet marquant le début du match, le Bologna commença à mettre sous pression les adversaires, en poursuivant tous les ballons, en luttant avec obstination et en obligeant le Torino à des renvois haletants et fébriles. À la 13’ les rouge-bleu prirent de l’avance. Pivatelli, qui s’était transformé en ailier droit, résista à un tacle et, en lançant de gauche, centra avec précision l’angle bas lointain de la cage à la droite de Rigamonti. 1-0. À la 30’, ce fut encore une fois Pivatelli qui redoubla : de 35 mètres environ le bolonais se jeta sur le ballon et avec un tir sec et plein de précision, il centra le même angle du but précédent. 2-0. Tout en ayant pris de l’avance avec deux buts, c’était le Bologna qui menait les actions : on doit rappeler un bel arrêt en deux temps de Rigamonti sur Pozzan. L’hégémonie des rouge-bleu fut interrompue par une timide tentative des joueurs du Torino. Une belle descente de Bacci fut gaspillée par Buhtz avec un tir d’à côté. La première mi-temps se termina au profit du Bologna avec 2 à 0.    

Pendant la seconde mi-temps les buts se multiplièrent. À la 47’ un long renvoi de Bonifaci de la zone défensive bolonaise fut prolongé de tête par Pivatelli en direction de Pascutti qui, posté au centre de l’aire du Torino, fit partir un tir avec le pied gauche qui fulminait Rigamonti. 3-0. Petite réaction du Torino à la 55’ avec Bacci, qui, de tête, envoya le ballon sur le fond du terrain de jeu. Une minute après, l’arbitre Orlandini attribua un pénalty au Bologna à la suite d’une faute de Padulazzi sur Pascutti. Voilà Pivatelli sur le point du pénalty qui auparavant se fit repousser la punition par Rigamonti et ensuite sur le dégagement il envoya le ballon sur le fond du terrain de jeu. À la 61’, le Bologna réalisa son quatrième but. Après un échange Randon-Pozzan, le ballon arriva à Pascutti qui battit sur le temps le gardien de but Rigamonti et lança le ballon dans la zone de croisement des poteaux.

Mais le match n’était pas encore terminé. Un beau passage de Pilmark, de droite à gauche, donna la possibilité à Pozzan de se lancer rapidement et de marquer le cinquième but à la 77’. Ensuite, une dizaine de minutes avant la fin du match, le Torino obtenait son seul point avec Bacci qui, en reprenant au vol un renvoi à chandelle de Greco, battit Giorcelli inexorablement. La clôture de la valse des buts se réalisa à peu près deux minutes avant la fin du match. Un passage magistral en profondeur de Bonifaci lança Pivatelli qui pointa tout droit devant soi, en évitant la sortie de Rigamonti et voilà le ballon dans la cage vide. 6-1.

 Écrit par Lamberto Bertozzi - Traduit par Stefania Stefani

 

Le tableau du match :

BOLOGNA-TORINO 6-1

Buts : Pivatelli 13’, Pivatelli 30’, Pascutti 47’, Pascutti 61’, Pozzan 77’, Bacci 81’, Pivatelli 87’.

BOLOGNA : Giorcelli, Giovannini, Ballacci, Bonifaci, Greco, Pilmark, Pascutti, Pozzan, Pivatelli, Randon, La Forgia. - Entr. Campatelli.

TORINO : Rigamonti, Brancaleone, Padulazzi, Bearzot, Grosso, Rimbaldo, Pellis, Buhtz, Bertoloni, Bacci, Cazzaniga. - Entr. Frossi.

Arbitre : Orlandini Vincenzo de Rome.

Légende de la photo : Carte en noir et blanc, éditée par Bromofoto Milano qui représente la composition du Bologna pour la saison 1955-56.

 

 

Ultima modifica il Venerdì, 20 Gennaio 2017 23:02
Stefania Stefani

Dottore di ricerca in Lingue e Letterature straniere, è traduttrice e interprete (francese, tedesco, inglese). Lavora anche come hostess in fiere ed eventi e modella freelance.

E- mail: stefaniastefani@tiscali.it   Facebook: Stefania Stefani