Amarcord: SAMPDORIA-BOLOGNA d’il y a de nombreuses années… - 10 février

Scritto da  Feb 10, 2017

 

 

LE RECORD D’INVINCIBILITE DE GLAUCO VANZ MONTE A 540 MINUTES.

Le 27 octobre 1946, le Bologna au stade Luigi Ferraris de Gênes rencontre la Sampdoria, une composition qui était née juste quelques mois auparavant. En effet, le 12 août 1946, la Sampierdarenese, avec de continuels problèmes financiers, se fusionna avec une autre société génoise, la Società Ginnastica Andrea Doria, qui se trouve elle aussi en difficulté : l’Unione Calcio Sampdoria nacquit de cette union. Le premier président officiel fut Piero Sanguineti, tandis que le premier entraîneur appelé pour diriger l’équipe fut Giuseppe Galluzzi. Le Bologna se présenta à Marassi en étant la première équipe du classement, avec neuf points, grâce à 4 victoires et à une égalisation, en vantant un point en plus de Juventus, Modena et Roma. Il faut aussi rappeler que les bolonais avaient la meilleure défense du championnat avec zéro buts au passif et leur gardien de but Glauco Vanz était invaincu depuis 450 minutes. Le match se joua devant un vaste public, 25.000 spectateurs, et avec une tramontane forte et glaciale qui, en descendant des montagnes, aux épaules du stade, aurait donné au match deux physionomies bien distinctes.

Pendant la première mi-temps, la Sampdoria avec le vent aux épaules, domina largement et tira sans arrêt vers la cage défendue avec une grande habileté par Vanz, qui réussit, en réalisant des arrêts de grande valeur, à laisser le Bologna sur sa faim. Au-delà du moment favorable de son gardien de but, même dans ce match, le Bologna put compter sur des demis et sur une défense invincibles. 

Pendant la seconde mi-temps, les conditions atmosphériques changèrent et le Bologna put en profiter. On vit un jeu plus équilibré et le gardien de but Lusetti put étaler ses capacités. Il s’opposa avec bravoure aux différents tirs de Cappello, Valcareggi, Sipos. Toutefois, à la dernière minute, il dut se rendre à la dernière attaque rouge-bleu. Sipos descendit rapidement à l’ailier, en servant un ballon invitant à Arcari IV qui fit tout de suite partir un tir en diagonale ; Lusetti para en se plongeant, mais malheureusement il rata le ballon et Valcareggi, bien positionné, la récupéra et marqua le but sans aucun problème. Le triple coup de sifflet final de Bonivento consacra encore le Bologna au sommet du classement, avec un point en plus par rapport à Juventus et Modena. Pour Glauco Vanz, au contraire, son record d’invincibilité était arrivé à 540 minutes.

Ecrit par Lamberto Bertozzi – traduit par Stefania Stefani

 

Le tableau du match :

SAMPDORIA-BOLOGNA 0-1

But : Valcareggi 90’.

SAMPDORIA : Lusetti, Piacentini, Zorzi, Fattori, Borrini, Gramaglia, Fabbri V, Barsanti, Baldini, Fiorini, Frugali. - Ent. Galluzzi.

BOLOGNA : Vanz, Spadoni, Ricci, Malagoli, Marchi, Marchese, Sipos, Valcareggi, Cappello, Arcari IV, Taiti. - Ent. Viola.

Arbitre : Bonivento Ferruccio de Venise.

 

Légende des photos :

Photo d’ouverture: Une composition du Bologna 1946-47 – debout : Lelovich (entraîneur), Vanz, Giovannini, Sipos, Ballacci, Cappello, Marchi. Assis : Valcareggi, Biavati, Arcari IV°, Spadoni e Sarosi III.

 

Photo latérale: Ferruccio Valcareggi, auteur du but qui a décidé le match, représenté dans les images Nannina 1946-47.

Ultima modifica il Domenica, 12 Febbraio 2017 08:16
Stefania Stefani

Dottore di ricerca in Lingue e Letterature straniere, è traduttrice e interprete (francese, tedesco, inglese). Lavora anche come hostess in fiere ed eventi e modella freelance.

E- mail: stefaniastefani@tiscali.it   Facebook: Stefania Stefani