Amarcord: GENOA-BOLOGNA d’il y a de nombreuses années... - 24 février

Scritto da  Feb 24, 2017

 

 

UN SUPER ADAILTON “DETRUIT” LES GRIFFONS

Pendant la saison du centenaire de sa naissance, le Bologna F.C fut protagoniste d’un championnat joué sur la corde raide. L’entraîneur sortant Giuseppe Papadopulo fut substitué parmi les remplaçants, à la fin de la huitième journée, par une vieille gloire rouge-bleu: Franco Colomba. Une des raisons de la décharge, au-delà des cinq points dans le classement, fut la défaite subie  la septième journée, le 4 octobre, contre le Genoa pour 1-3, au Stade Communal de Bologne. Donc, pratiquement un tour d’après, les bolonais se rendaient au Stade Luigi Ferraris (Marassi) pour essayer de se rattraper après la défaite subie le jour de leur « anniversaire ». Le 28 février, à 15.00 heures, aux ordres de l’arbitre Antonio Damato de Barletta, les deux compositions commençaient le match.

Le Genoa partit avec force et réussit à démêler tout de suite le match en sa faveur. Sur un tir d’angle de Palacio (8’), coup de tête de Sciulli; Viviano repoussa mais, rapide Suazo s’empara du ballon et l’enfila dans la cage. Après trois minutes, voilà que le Bologna égalisa. Le but était née da un tir d’angle; Mingazzini crossa au centre de la zone de jeu, Criscito tout seul effleura le ballon qui arriva a Buscè, qui, à son tour, l’envoya rapidement dans la cage. 1-1. Encore sept minutes de jeu et Palacio sauta Lanna e Moras, l’arrière toucha mais le ballon arriva à Sculli qui anticipa Zenoni e dupa Viviano. Le Genoa prit donc encore une fois de l’avance: 2-1 et il poussait pour conclure la dispute sans aucun résultat. A la 28’, Dainelli manqua un simple stop et lança Adailton qui, à contre-pied, arriva devant Amelia et le battit en sortie. 2-2. Le public applaudissait et s’amusait grâce à cette valse de buts, tandis que les deux entraîneurs s’arrachaient les cheveux. A la 38’ Rossi attaqua rapidement la défense bolonaise, qui fut prise de panique : Moras, Portanova et Guana se perdirent, passage précis pour Suaz qui brûlait la sortie de Viviano devinant l’angle : 3-2. 

Pendant l’intervalle, les deux techniciens cherchèrent à mettre un peu d’ordre dans leurs équipes mais n’organisèrent aucune substitution de joueurs.

A la reprise du jeu, le Genoa partit tout de suite à l’attaque. Peu de minutes après, Zapater frappa la barre transversale de la limite de l’aire de jeu. Mais le Bologna ne resta pas à regarder et à la 57’ il égalisa : Zenoni se libéra de la défense et servit un ballon alléchant à Adailton, dribbling sec et gauche très près du poteau du brésilien qui marqua le but du 3-3. Les griffons, après avoir subi le but de l’égalisation, ne se démoralisèrent pas et se lancèrent dans la moitié de l’aire de jeu bolonaise. Après une dizaine de minutes Palacio engagea le gardien de but Viviano qui, grâce même à l’aide de la barre transversale, réussit à dévier le ballon contre lui et puis en tir d’angle. Après soixante secondes et d’un cross sur un tir d’angle, Buscè termina sur le poteau de la cage défendue par Amelia. A ce moment-là les joueurs du Genoa ressentaient des efforts accomplis, en permettant aux garçons de Franco Colombra de s’emparer du jeu. Zalayeta réussit à bien maintenir l’équipe, gagna quelques punitions et effleura la barre transversale après une belle action personnelle.

Ensuite, quand il manquait moins de quinze minutes à la fin du match, voilà le coup de théâtre. Adailton partit en contre-pied, en servant un « assist » pour Zalayeta, l’uruguayen toucha en dessous mais Amelia repoussa le ballon ; l’uruguayen se retrouva le ballon sur les pieds mais trébucha, et Adailton arriva mais fut bloqué par Papastathopoulos au centre de l’aire de jeu. Pénalty. Le brésilien Adailton Martins Bolzan, ex du match, se chargea du pénalty en le transformant en un but et en conduisant le Bologna à la victoire finale pour 4-3.

Écrit par Lamberto Bertozzi - Traduit par Stefania Stefani

 

Le tableau du match :

GENOA-BOLOGNA 3-4

BUTS : Suazo 8’, Buscè 11’, Sculli 18’, Adailton 28’, Suazo 38’, Adailton 57’, Adailton (pén.) 79’.

GENOA : Amelia, Papastathopoulos, Dainelli (Jankovic 80’), Moretti, Mesto, Rossi, Zapater (Bocchetti 76’), Criscito (Milanetto 70’), Palacio, Suazo, Sculli. - Ent. Gasperini.
BOLOGNA : Viviano, Zenoni, Portanova, Moras, Lanna, Buscè, Guana, Mudingayi, Mingazzini (Casarini 76’), Adailton (Gimenez 84’), Zalayeta (Succi 80’). - Ent. Colomba.

Arbitre : Antonio Damato de Barletta.
NOTES : Minutes supplémentaires : 3’ pmt, 3’ smt.

Légendes des photos :

Photo d’ouverture : Adailton réalise le but de l’égalisation 3-3. 

Photo d’en bas : Le but réalisé par Antonio Buscè.

Ultima modifica il Sabato, 25 Febbraio 2017 07:59
Stefania Stefani

Dottore di ricerca in Lingue e Letterature straniere, è traduttrice e interprete (francese, tedesco, inglese). Lavora anche come hostess in fiere ed eventi e modella freelance.

E- mail: stefaniastefani@tiscali.it   Facebook: Stefania Stefani