Amarcord: SASSUOLO-BOLOGNA d’il y a de nombreuses années… - 10 mars

Scritto da  Mar 10, 2017

 

 

DANS LA PISCINE DU MAPEI STADIUM LE SASSUOLO GAGNE CONTRE LE BOLOGNA

La première fois que le deux compositions s’affrontèrent dans le championnat de la première division fut le 20 octobre 2013. On était à la huitième journée et malheureusement le match servait à désigner la composition qui aurait occupé la dernière place dans le classement.

L’équipe rouge-bleu domina le match jusqu’à la dernière minute (61% de possession du ballon) mais à la fin, au coup de sifflet de l’arbitre Damato, le Sassuolo gagna pour 2-1. A la suite de cette victoire le Sassuolo conquérait sa première victoire historique dans la première division en gagnant le derby émilien qui consentait au « bizut » noir-vert d’abandonner la dernière place dans le classement qui passait au Bologna. Les rouge-bleu étaient à leur cinquième défaite. Ce fut un triste cadeau d’anniversaire pour l’entraîneur Pioli qui fêtait ses 48 ans.

Dans la piscine du Mapei Stadium, sous un déluge universel, le Sassuolo partit circonspect, tandis que le Bologna essaya tout de suite de se présenter sur le seize mètres et Diamanti eut une bonne occasion sur punition (sa spécialité), pour mener en avant les rouge-bleu mais le tir finit trop en haut.

A la 12’, à la première sortie offensive, le Sassuolo prit de l’avance: Berarsi gagna un contraste avec Natali, entra en aire de jeu où il fut affronté par Mantovani, mais selon l’arbitre de façon irrégulière. Pénalty. Le même Berardi le transforma en feintant Curci. Le Bologna chercha à réagir mais, après six minutes seulement, le Sassuolo redoubla. Floro Flores en utilisant un bref rétro-passage de Laxalt s’envola et des vingt mètres tira un droit à ras de terre qui trouva la déviation de Krhin pour mettre hors de cause Curci, surpris et en retard sur la tentative de parer. Le ballon finit à l’angle. Le Bologna avec le courage du désespoir se lança dans l’aire de jeu adversaire ; devant Pegolo les actions se suivirent, on jouait à une cage seulement. A la 34’ sur un tir de Diamanti naquit une mêlée dans laquelle Rossini, en tentant d’anticiper Natali, bouscula l’adversaire en touchant le ballon avec un bras. Damato assigna le pénalty au Bologna que Diamanti réalisa avec un coup au croisement des poteaux.

Avant la fin de la mi-temps, les rouge-bleu furent encore dangereux avec des conclusions de Natali, haut de tête ; de Cristaldo, déviée par Pegolo très attentif et encore une fois de Diamanti, ballon hors-jeu.

Au début de la seconde mi-temps, le Bologna, sous une pluie torrentielle et sur un champ devenu très lourd, effleura tout de suite l’égalisation avec Kone qui sauta nettement Longhi mais après élargit trop le gauche à tour qui toucha le poteau. Les deux équipes avaient du mal à maintenir l’équilibre et les équilibres. Le Sassuolo en contrepied perdit deux occasions avec Laribi e Floro Flores qui permirent a Curci (qui ferma la cage) de se racheter. Le match continua à être développée par le Bologna, mais Pegolo semblait imbattable. Le terrain devenait toujours plus impossible, mais le Bologna sut construire de grandes occasions pour centrer au moins l’égalisation. A la 71’, Acquafresca de tête dévia vers l’angle, l’eau freina son tir et Pegolo y arriva. A la 73’ Cech, tout seul devant Pegolo, hésita en consentant à Antei de libérer après avoir battu le gardien de but. A la 74’, Diamanti réalisa un cross, coup de reins de Pegolo e ballon en angle.

A la 89’ Cristaldo trouva le bon ballon à la hauteur du point de pénalty mais se fit remonter en angle. 93’ encore Cristaldo en tour du sommet haut de l’aire de jeu envoya le ballon au-dessus du croisement. Au dernier assaut, Bianchi eut le bon ballon, à un mètre de la cible, sur un cross télécommandé de Diamanti, mais manqua la déviation, en tournant de tête sur le fond.

Ecrit par Lamberto Bertozzi – Traduit par Stefania Stefani

 

 

Le tableau du match :

SASSUOLO-BOLOGNA 2-1

Buts : 12’ (pén.) Berardi, 17’ Floro Flores, 34’ (pén.) Diamanti.

SASSUOLO : Pegolo, Antei, Bianco, Rossini (46’ Acerbi), Schelotto, Laribi, Marrone, Kurtic, Longhi, Berardi (73’ Missiroli), Floro Flores (64’ Zaza). - Entr. Di Francesco.

BOLOGNA : Curci, Sorensen (83’ Bianchi), Natali, Mantovani, Crespo (56’ Christodoulopoulos), Kone, Krhin, Laxalt (64’ Acquafresca), Cech, Diamanti, Cristaldo. - Entr. Pioli.

ARBITRE : Antonio Damato de Barletta.

Notes : Minutes supplémentaires 0'+3'.

 

Légendes des photos :

Photo d’ouverture : Acquafresca de tête.

 

Photo d’en bas : Kone entravé dans la “piscine”.

Ultima modifica il Venerdì, 10 Marzo 2017 21:55
Stefania Stefani

Dottore di ricerca in Lingue e Letterature straniere, è traduttrice e interprete (francese, tedesco, inglese). Lavora anche come hostess in fiere ed eventi e modella freelance.

E- mail: stefaniastefani@tiscali.it   Facebook: Stefania Stefani