Amarcord: ATALANTA-BOLOGNA d’il y a de nombreuses années… - 20 avril

Scritto da  Apr 17, 2017

 

 

LE BOLOGNA DÉBUTE AVEC UNE VICTOIRE AU BRUMANA

Le 30 janvier 1938, au stade Mario Brumana de Bergame, Atalanta et Bologna se rencontraient pour la première fois dans la Première Division.

Les joueurs du Bergamo venaient d’entrer dans le championnat de la première division, tandis que les bolonais vantaient le titre de Champions d’Italie.

Pendant une journée qui présentait des conditions climatiques défavorables, 7000 spectateurs remplissaient les gradins du stade Brumana. Le match, disputé sur un terrain dur et insidieux, ne brilla pas par engagement et combattivité de deux équipes. Le Bologna, tout en ne faisant rien d’exceptionnel, montra sa supériorité dans la possession du ballon et une décision majeure dans le tir final. L’Atalanta, qui s’était présentée sur le champs de jeu presque au grand complet, grâce à la rentrée de quatre titulaires et surtout à l’inclusion au centre de l’attaque du nouvel achat Girometta, dénonça les lacunes habituelles dans les phases conclusives des actions, en décevant les attentes.

Voilà brièvement le compte rendu du match.

Au début ce fut l’Atalanta qui, avec des tirs de Girometta à la 5’ et de Cominelli à la 9’, engagea Ceresoli qui sauva la cage avec deux beaux arrêts à terre. A la 15’ le Bologna se réfugia en angle et à la 23’ Cominelli obligea encore Ceresoli à un arrêt difficile. Après ce début tout noir-bleu, voilà que le Bologna prit en main le jeu. A la 25’ le ballon voyagea de Gasperi à Sansone et de ces derniers vers Biavati qui avança de quelques pas en se déplaçant vers le centre, et réalisa un tir absolument imparable. Le Bologna prit de l’avance. L’Atalanta ne réagit pas et les rouge-bleu en profitèrent pour redoubler. On était à la 34’ et l’arbitre Bevilacqua siffla une punition pour le Bologna. Punition tirée par Andreolo en direction de Reguzzoni qui crossa à l’adresse de Maini. Ce dernier avec un coup parfait de tête feinta complètement Borgioli et marqua le deuxième but bolonais.

Même dans la seconde mi-temps, le jeu modifia très peu sa physionomie ; on enregistra seulement quelques occasions plus combattives réalisées par l’Atalanta. A la 70’, les joueurs de l’Atalanta demandèrent un pénalty à la suite d’une faute de main dans l’aire bolonaise, que l’arbitre ne signala pas. A la 75’, dans la surface de réparation bolonaise, on assista à une faute de Corsi sur Cominelli. Cette fois l’arbitre de Viareggio décréta la punition plus grande, que Bonomi fit devenir un but, en marquant ainsi le seul point pour l’Atalanta, qui dans les quinze dernières minutes de jeu se lança à l’attaque, en cherchant en vain d’égaliser.

Ecrit par Lamberto Bertozzi – Traduit par Stefania Stefani

 

 

Le tableau du match :

ATALANTA-BOLOGNA 1-2

Buts : Biavati 25’, Maini 34’, Bonomi (pén.) 75’.

ATALANTA : Borgioli, Ciancamerla, Simonetti, Bonilauri, Barcella, Procura, Croce, Cominetti, Girometta, Bonomi, Salvi. - Entr. Barbieri.

BOLOGNA : Ceresoli, Fiorini, Pagotto, Gasperi, Andreolo, Corsi, Biavati, Sansone, Maini, Fedullo, Reguzzoni. - Entr. Weisz.

Arbitre : Gialma Bevilacqua de Viareggio

 

Légendes des photos :

Photo d’ouverture : Une composition du Bologna 1937-38: Debout : Corsi, Sansone, Fedullo, Fiorini, Biavati, Maini, Andreolo, Gasperi, Pagotto. – à genoux : Ceresoli, Reguzzoni.

 

 

Ultima modifica il Lunedì, 17 Aprile 2017 15:47
Stefania Stefani

Dottore di ricerca in Lingue e Letterature straniere, è traduttrice e interprete (francese, tedesco, inglese). Lavora anche come hostess in fiere ed eventi e modella freelance.

E- mail: stefaniastefani@tiscali.it   Facebook: Stefania Stefani